Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nos ballades tranquilles à vélo dans la Drôme, en Provence et ailleurs pour profiter de la nature, des paysages et des rencontres imprévues

Le blog du Vélo pépère

Nos ballades tranquilles à vélo dans la Drôme, en Provence et ailleurs pour profiter de la nature, des paysages et des rencontres imprévues

Le long de la Drôme autour de la Gare des Ramières à Allex

com

     Depuis le mois de novembre 2011, un aménagement nouveau, une passerelle pour les vélos de la Viarhona, permet de franchir la rivière Drôme entre Livron et Loriol au confluent de la Drôme et du Rhône. Depuis cette passerelle, il est possible de partir à l'aventure, 

 

LE LONG DE LA DROME est un parcours VTT et VTC facile pour les familles !

 

-     

Conseils :  

 

balisesVTT.jpgLe parcours à vélo le long de la rivière Drôme suit un sentier balisé en jaune. Il est utilisé par des piétons, des cavaliers et des cyclistes.

Il est praticable pour les VTT (facile) et les bons VTC. Certains secteurs sont un peu techniques : galets, boue, racines …

Ce parcours n’est pas praticable pour les vélos de routes, les remorques à deux roues, les rollers et les petits enfants peu aguerris au vélo tout terrain.

Renseignements complémentaires dans les offices de tourisme de Livron, Loriol, Crest et Saillans et à la Gare des Ramières d’Allex (04 75 41 04 41, www.lagaredesramieres.com)

 

Destination confluence !

Rendez vous le samedi 2 juin 2012 pour la fête du vélo à la Gare des Ramières à Allex

 

Renseignements Gare des Ramières : 04 75 41 04 41
Evénement organisé par la communauté de communes du Val de Drôme en partenariat avec la mairie de Livron, la Gare à coulisses, le conseil général de la Drôme, Vélo ville et le SMDVD.

 

panneaulelongdrome.jpg

pino-ramieres.jpgEn principe le sentier des Ramières est pratiquable pour les VTT ; à la vérité, un bon VTC voir un tandem Pino Hasebikes passe très bien sur les sentiers faciles car quasiment plats

 

 

automne.jpgLa rivière Drôme est restée sauvage dans la réserve naturelle des Ramières. Les crues peuvent arrivée toute l'année. Elle sont plus fréquentes à l'automne. Elle sont souvent brèves, avec un pic de quelques heures seulement. Le sentier de la réserve peuvent être inaccessible momentanéement, seulement quelques jours par an. Le reste de l'année, c'est facile d'accès pour les VTT et même les VTC. Nous l'avons également testé avec une remorque monoroue.

 

 

 

Petite crue près du domaine de l'Isle, le 1er novembre 2010

 

 

garedesramieres

 

  La gare des Ramières est la "station nature" de la rivière Drôme

 

pacourslivronsaillanParcours le long de la rivière Drôme, détail sur le site Openrunner carte imprimable avec zoom et fond IGN

 

     Début août, les balades familiales à vélo sont à la mode ! Les berges de la rivière Drôme offrent de nombreuses possibilités pour les vtc et les vtt (version cool évidemment). Le point de départ idéal est la gare des Ramières (maison de la réserve naturelle nationale) située sur la commune d'Allex. De là, il est possible de partir vers la source de la Drôme ou vers les bords du Rhône. Nous avons donc fait une ballade de 35 km vers Livron et le confluent avec le Rhône et une autre de 43 km en direction de Saillans, en utilisant en partie le train pour le retour entre Saillans et Crest.

 

Ce parcours fait parti du chemin appelé le "long de la rivière", il n'est pas balisé entre Crest et Saillans. Pour faire une boucle autour de la réserve naturelle des Ramières, cliquez ici.

 

voievertedecrest.jpgEntrée de Crest par la voie-verte de 400 m de long avant le pont en bois

 

tgvLe sentier le long de la Drôme est souvent très proche de la rivière

 

De la Gare des Ramières au confluent de la Drôme et du Rhône

       Le projet de cette balade est de rejoindre les bords du Rhône en suivant les berges de la Drôme. Nous sommes 5 aventuriers, dont 3 sur des vtt et deux sur des vtc. Pour le retour, nous improviserons un parcours sur les petites routes de la plaine en passant par le vieux village perché de Livron sur Drôme.

 

     Pour en savoir plus sur le projet de véloroute le long de la Drôme, voir l'article paru dans le journal le Crestois du 5 novembre 2010

article le crestois du 5 novembre 010Cliquer pour agrandir

 

et

l'article paru en première page du Crestois le 26 novembre 2010 ! ... et la suite de ce travail en février 2011

 

Article DL du 3 mars 2011Cliquer pour agrandir d'article

 

     Avant de partir sur nos vélos, nous visitons la Gare des Ramières (lien avec le site de cette maison), lieu d'éducation à la nature et à l'environnement. Nous prennons des photos des plantes et des animaux sauvages qui sont visibles durant tout l'été.

 

     Le long de la Drôme, un sentier pédestre est entretenu par les agents de la réserve naturelle des Ramières, entre Crest et Livron. Après Livron, la digue de la Drôme est piétonnière jusqu'au confluent Drôme-Rhône. La réserve naturelle est connu pour être riche en castor. Il est cependant rare voir ces animaux nocturnes dans la journée. Il y a quelques jours seulement, nous en avons vu un à quelques mètres, sans descendre de vélo, dans les "freydières" de Grâne, vers 21h à la tombée de la nuit.  Les sentiers piétons de la réserve sont agréables à vélo, y compris avec vos modestes vtc. Il y a quelques racines de peupliers qu'il faut négocier au ralenti. Rien de bien affolant donc pour des amateurs de vélo pépère. A la sortie de la réserve, nous arrivons sur la nationale 7 au pont de Livron. Ici, il suffit de traverser la nationale pour rejoindre les berges de la rivière par la "petite gare" de Livron. Le chemin nous mène en direction du fleuve Rhône. Deux kilomètres avant le Rhône, nous nous arrêtons à la "passe à poissons", ouvrage accès complexe pour permettre aux poissons de remonter les 3 m de dénivellé d'un seuil barrant la rivière. Enfin, à environ 15 km de la gare des Ramières, nous arrivons au bord du Rhône. Sur le plan d'eau, se dévelloppent ici de grands herbiers aquatiques qui sont favorables aux oiseaux d'eau. Ces herbiers nourrissont les canards durant tout l'hiver sur ce site classé en réserve de chasse (Réserve de Printegarde).

 

 

ramieresdec2011kogaSentier le long de la Drôme entre Allex et Livron en hiver

 

marevitree

  Très original, une vitre permet de voir sous la mare de la gare des Ramières

 

larveaescya

Une larve de libellule, l'aeschne bleue, vue sous l'eau dans la mare vitrée

 

garidelle

nigelledefrance

Les plantes rares du jardin conservatoire des messicoles des Ramières, la garidelle et la nigelle de France

 

 

castortravaillé3

Le castor est l'animal fétiche de la rivière Drôme, photo de Roger Mathieu dans les Ramières 

 

allex

Le parcours à vélo passe par la plaine de la Drôme, ici à Allex 

 

passeapoissons

A Livron sur Drôme, une rivière artificielle a été construite pour servir de "passe à poissons" pour maintenir un corridor biologique entre la rivière Drôme et le Rhône

 

panneauprintegarde.jpgpasserelledepartdrome.jpgDépart du parcours VVT n°26 depuis la passerelle sur la Drôme

passerellevuenov2011.jpgVue depuis la passerelle Viarhona sur la rivière Drôme, nov. 2011

 

herbierprintegarde

Le confluent de la Drôme et du Rhône, réserve de chasse de Printegarde, herbiers de potamots

 

 

printegardepenel

  La grande roselière de Printegarde, photo Hervé PENEL la colline ardéchois du vieux Rompon

 

    Pour le retour, nous longeons le Rhône en direction du nord, puis le "Petit-Rhône" par une piste en terre à partir du barrage mobile. Ensuite, nous traversons la plaine agricole du Rhône jusqu'au village du Livron. Après un petit repas bien mérité, il s'agit de revenir à Allex, toujours par la plaine. Sauf qu'ici, il faut d'abord monter au vieux village et sont raidillon à plus de 10%. Une partie de l'équipe mont en pouvant le vélo, c'est pas bien long.

 

Au total, cette balade fait environ 35 km, parcours en environ 2h30 + la pose du déjeuné.

 

parcoursrhone.jpg

Parcours entre Allex et le Rhône le long de la Drôme et retour par la plaine

 

Variante au départ d'Allex, par Loriol, La Pouzin et La Voulte

 

     Au départ de la Gare de Ramières, il est possible de prendre la rive gauche, du côté de Grâne. Après quelques centaines de mètres sur la route départementale de Grâne, prendre un chemin de terre à droite pour traverser la Grenette avec une passerelle. Le chemin du "grand alignement" nous permet d'atteindre le lac des Freydières (au niveau de Saint-Bardoux, voir carte au dessus). Ensuite, le chemin de terre continue vers Loriol sur Drôme en suivant le Drôme. Arrivé à la limite de la réserve naturelle des Ramières, il est nécessaire de rejoindre la route départementale 104 pour aller au pont de Livron. Toujours sur la rive gauche, la digue de Loriol est très agréable en VTT ou en VTC. Cette digue nous permet d'atteindre directement le confluent de la Drôme et du Rhône.

 

lorioldigue.jpg

La digue de la Drôme à Loriol est très agréable à vélo (VTT ou VTC)

 

     La digue de la Drôme longe un moment le Rhône jusqu'au pont du Pouzin. Il n'est pas encore possible de traverser la Drôme, mais une passerelle doit être réalisée pour le véloroute VIARHONA en juin 2011. Elle permettra de relier Loriol à Livron par le confluent Drôme-Rhône. Entre Le Pouzin et La Voulte, il y a environ 10 km, qu'il faut fait sur le route nationale 86. Il y a généralement une petite bande cyclable, mais il fait reconnaître que ce n'est pas très agréable. On retraverse le Rhône par le pont suspendu de La Voulte et là le retour se fait par des petites routes dans la plaine agricole (voir plus haut, le parcours précédent).

Au total, cette variante fait 40 km (15 km entre Allex et le Rhône, 10 km entre Le Pouzin et La Voulte, 15 pour le retour entre le Pont de La Voulte et Allex.).

 

lavoultebateau.jpg

Le Rhône à La Voulte sur Rhône

 

De la Gare des Ramières à Saillans

 

entonnement

La rivière Drôme dans la réserve naturelle nationale des Ramières à Eurre

 

     La seconde balade que nous avons fait au départ de la Gare des Ramières remonte la Drôme en direction de Saillans, distant d'environ 30 km. Nous sommes toujours la même équipe de 5, et la distance nous effraye un peu. Aussi, pour le retour, nous avons prévu de revenir par la train de 12h30 de Saillans à Crest, ce qui raccourcit la balade de 20 km sur le vélo. Il faut savoir que les TER s'arrêtent bien à Saillans, dans une petit gare qui n'a pas de guichet. Il faut prévoir d'acheter son billet dans le train. Les vagons des TER sont équipés pour mettre quelques vélos et il est très facile d'y monter car les ouvertures des portes sont très larges.

     Le chemin le long de la rivière Drôme est piètonnier d'Alle jusqu'à Aouste sur Sye, y compris dans la traversée de Crest. C'est très facile, y compris en vtc. La seule difficulté c'est qu'il a plu il y a deux jours, et nous devons franchir quelques flaques d'eau boueuses. C'est plutôt drôle ! Après Aouste, nous improvisons un parcours sur les chemins de terre et les petites routes qui longe la voie ferrée sur la rive droite (rive sud) de la Drôme. C'est pas balisé, mais finalement très simple et il est difficile de se perdre. Le parcours de la Gare des Ramières à Saillans fait environ 29 km que nous avons parcours en 3 heures. A Saillans, nous nous sommes arrêtés à l'Office de Tourisme qui nous a indiqué le départ du chemin qui longe la Drôme en amont du village. Ce chemin enprunte un petit canal asséchée qui suit la rivière Drôme. C'est charnant.

 

     Pour le retour, le projet de prendre de train n'a pas posé de problème particulier. Nous pouvons descendre soit à Crest, soit à Livron. Nous descendons à Crest à 12h50, à l'heure pour se restauré en ville. Pour rejoindre Allex, nous avons fait environ 12 km sur la rive gauche (coté sud de la rivière).

 

Au total, cette balade est un peu plus longe que celle en direction du Rhône : 43 km et environ 4heures sur la selle.

 

calhaemale.jpg

 

 

Une libellule colorée des bords de la Drôme, le Caloptéryx méridional

 

saillans

  En amont de Saillans, un ancien canal usinier a été transformé en sentier le long de la rivière

Parcours-Allex-Saillans.jpg

 

Parcours allé pour Allex - Saillans

autocollant le long de la rivière 2000

     Le parcours le long de la rivière Drôme a été balisé il y a une dizaine d'année, mais ce balisage n'est pas entretenu, donc il ne faut pas compter dessus. Mais les choses avances, et le but des collectivités est que ce balisage soit relooké pour le mois de juin 2011.

aubenasson

techniciensjanicksylvestre

Au bord de la Drôme entre Saillans et Crest en octobre 2011

 

Octobre 2011 : Les élus et techniciens de la vallée sur le terrain pour trouver des solutions techniques à une future vélo-route dans la vallée de la Drôme.

 

Une autre sortie a eu lieu en décembre et une en février 2011. Le groupe garde son enthousiame et le projet de voir une vélo route d'environ 70 km dans la vallée de la Drôme se précise !

 

tandemfev2011castorprintegarde.jpg

 

Au bord de la Drôme en février 2011

 

vieuxlivron

La traversée du haut Livron à vélo, une vraie façon de voir les villages perchés de la Drôme

 

Article suivant : Le tour de la réserve naturelle nationale des Ramières à vélo : 38 km de sentiers et de chemins sympas

 

parcourstourdesramieres

Cliquer pour agrandir la carte

 

 

 

 

Variante inédite le long du Rhone  vers le barrage de Logis-Neuf  !!!

 

Lire la suite ...

 

bouclelogisneuf.jpgCliquez pour agrandir le plan ou voir le détail sur

 

http://www.openrunner.com/index.php?id=724609

 

passerelledec2011La passerelle Viarhona sur la Drôme en décembre 2011

 

vélopépèrekoga

Print
Repost

Commenter cet article

Coraline 30/04/2011 10:26


"La différence d’attitude face au monde entre le cycliste et l’automobiliste, est saisie au niveau le plus intime : le niveau du cul. Observons celui du cycliste : légèrement en arrière, il
favorise l’envol de sa colonne vertébrale. La posture est proche de la statuaire antique. Elle induit une vision dynamique, un mouvement vers l’avant qui témoigne d’une belle confiance en ce que la
vie lui réserve. Le postérieur automobiliste, coincé au confluent du dossier et du siège, ne peut se permettre l’arrogance d’un cul cycliste, qui exporte ses fessiers aux confins sans limite de la
selle. Non, tout racrapauté sur sa molle concavité, il impose chez son propriétaire une pose semi fœtale, qui trahit son repli sur lui-même ; impression renforcée par simili coquille d’œuf
galvanisée de son habitacle, illusoire parodie de sécurité placentaire car elle brisera au premier gros choc. »
Didier Tronchet - Petit Traité de vélosophie


vélo-pépère 06/05/2011 11:30



Le texte est amusant Coraline, il aurait été dommage de ne pas le faire connaitre au visiteurs de ce blog !



Coach sportif 17/02/2011 11:13


Merci pour cette jolie ballade! bonne continuation.


vélo-pépère 17/02/2011 15:48



Merci beaucoup, les Ramières sont très belles au printemps, profitez en !



Emy 03/02/2011 17:42


Je viens comme un petit papillon visiter ton blog et te souhaite une agréable soirée


vélo-pépère 03/02/2011 17:53



Emy, un papillon au coeur de l'hiver, c'est plutôt sympa


Merci pour cette belle visite !



Jourdan Marion 17/08/2010 18:32


Très belle aventure que je referais avec plaisir malgré quelques courbatures! C'est un plaisir de redécouvrir sa région autrement. Merci Jean-Michel