Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nos ballades tranquilles à vélo dans la Drôme, en Provence et ailleurs pour profiter de la nature, des paysages et des rencontres imprévues

Le blog du Vélo pépère

Nos ballades tranquilles à vélo dans la Drôme, en Provence et ailleurs pour profiter de la nature, des paysages et des rencontres imprévues

La Restonica, une petite folie - La Castagniccia est plus cool !

com

      Mai 2010, malgré des pluies rapprochées, nous continuons nos aventures dans la magnifique Corse. A Corté, nous sommes tentés part la visite des célèbres gorges de la Restonica. Sur la route de Bastia, nous traversons une petite région long des sentiers battus, la Castagniccia. Donc, en selle pour de nouvelles balades à vélo.

 

Le raidillon de la Restonica

 

corte.jpg

 

La citadelle de Corté, capitale historique de la Corse . La huppe fascié semble nicher dans cette citadelle.

 

      La Restonica nous résiste. Le premier jour, à peine lancés dans l'ascension, nous devons rebrouser chemin sous les trombes d'eau. Le second jour, l'un de nos vélo crève au départ ! Nous réparons rapidement et s'est parti pour de bon. Nous allons remonter les gorges le plus loin possible.Nous prensons qu'à priori, la pente sera trop forte pour notre ambition de faire du vélo pépère. Cela va pas trop mal dans les 5 premiers kilomètres. Nous admirons la majesté du paysage de la montagne et la pureté de la rivière. Ce qui est certain, c'est que le coin est très touristique. Nous avons eu raison de faire cette balade tôt le matin, car dans l'après midi la circulation des voitures doit être infernale.

 

restonicariviere.jpg

 

La Restonica est une grande rivière de montagne aux couleur du jade

 

      Au kilomètre 6, nous ... poussons. Le raidillon dépasse par endroit les 15 % ! Ces passages sont forte heureusement assez cours et nous poursuivons la montée. C'est très beau, il n'y a pas de doute. Avnt d'arriver au pont de Frasseta, une averse nous donne l'occasion de faire une pose pique-nique sous un abri sous roche. Nous passons un moment agréable en attendant la fin de la pluie. Sans nous presser, nous atteignons le Pont de Tragone à près de 1000 m d'altitude. Nous irons un peu au delà du Pont de Timozzo. La déclivité nous oblige à redescendre. En bon café à Tragone est le bien venu. De retour à Corté de bonne heure, nous decidons de partir en voiture vers la Castagniccia en passant Ponte-Leccia. Nous espérons que cette région sera plus adaptée à vos possibilités.

 

pontrestonica.jpg

restonicagorges.jpg

 

Paysages de la Restonica

 

parcoursrestonica.jpg

profilrestonica.jpg

 

 

Carte et profil de l'ascension de la Restonica. Nous nous sommes arrêtés à environ 1100 m d'altitude,

 

vaincus par des pentes à plus de 15% ! La bergerie de Grotelle (fin de la route) est située à 1370 m.

 

Pour voir les détails de ce parcours, voir le site Openrunner

 

  Le paradis du vélo : la Castagniccia

 

      La Castagniccia est une région de Corse située au Centre-Est de l'île. Elle tire son nom du châtaignier, castagnu en corse, arbre omniprésent dans la région. Très boisée et très riche en eau, la Castagniccia a connu la densité de population la plus forte de Corse au xixe siècle. Ses richesses et ses atouts ont attiré de nombreuses familles. Son économie était basée sur la culture de la châtaigne.

 

      De nos jours, nous avons apprécié que cette région soit en dehors des circuits les plus tourisques. Rien de commun avec la région de Corté donc.

 

 

chataigner

 

Châtaignier vénérable à Valle-d'Alesani

 

cochoncasta

 

Enfin des conchons au bord des route !

  produitscasta

 

Magasin de produits locaux à base de Châtaigne à Felce

 

routecata

 

Route du col d'Arcarota

 

villagecasta

orezza.jpg

 

Village de Pedicroce situé au dessus des sources minérales d'Orezza

 

chevrecasta

 

Les chêvres font du "vélo-stop" !

 

Nous avons élu domicile au gîte communal de Valle-d'Alesani. Le 14 mai 2010, par temps couvert et frais, nous nous lançons pour une balades d'une quarantaine de kilomètres. Après le col d'Arcarota, nous décendons sur l'autre versant jusqu'à village de Piedicroce, jusqu'au dessus des sources d'Orezza, eau minérale pétillante. Au retour, nous prendrons la petite route de Pietricaggio qui a été coupé à la circulation des voitures suite à un glissement de terrain. Heureusement, en vélo, ça passe ! Enfin, pour retourner au gîte, nous avons un raidillon à plus de 10% pour finir la journée. Nous sommes en forme.

 

Au cours de cette belle journée, nous avons croisé des milans royaux, des milans noirs, des grands corbeau et entendu le torcol fourmilier.

 

Au total, notre compteur indique 42 km et openrunner donne 700 m de dénivelé.

 

parcourscasta

profilcasta 

 

Pour voir les détails de ce parcours, voir le site Openrunner

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article